Colocs (et plus) d’Emily Blaine

Couverture Colocs (et plus)

Colocs (et plus) est un livre d’Emily Blaine publié par les éditions Harlequin. Le format papier est sortis au moins de juin.

Résumé:

Parfois, les hommes font vraiment des choses stupides. Comme noter le prénom de leur conquête d’un soir au creux de leur main pour ne pas l’oublier au réveil, par exemple. Ou bien promettre de ne jamais toucher à la sœur de leur meilleur ami. Connor n’échappe pas à la règle. Connor, c’est le meilleur ami de mon frère. Le mec le plus canon que j’aie jamais rencontré. Et accessoirement l’heureux élu avec qui je me suis honteusement envoyée en l’air j’ai passé un délicieux moment lors d’une soirée très arrosée à la tequila. Une nuit intense, passionnée, mémorable… suivie d’une douche froide quand il a compris qui j’étais et qui j’allais devenir – sa colocataire. Là, il a vraiment eu l’air paniqué. Je me demande bien pourquoi : a-t-il peur que je révèle notre petit secret à mon frère ? À moins qu’il ne redoute que nous ne succombions une fois de plus à la tentation…

Mon avis:

Alors déjà, je l’ai lu en ebook et je dois avouer que ça m’a un peu fais changer mon point de vue sur les livres numériques. Ce que j’ai bien aimé sur le fait de lire sur la tablette était que je pouvais la poser n’importe comment, que je n’avais pas besoin de la tenir (et pouvoir caresser mon chat en même temps, ce petit filou!) et que je pouvais me tenir dans n’importe quelle position sans que cela me gêne; je n’avais pas de problèmes avec la lumière et pas peur d’abîmer le livre. Enfin passons.

Je l’avais acheté au début de l’année voir même fin de l’année dernière, je ne sais plus trop et je regrette… de ne pas l’avoir lu avant ! Non mais j’aimerais bien savoir ce qui c’est passer dans ma tête pour ne le lire que maintenant ?! Je pense d’abord que c’est le fait  que ce soit sur la tablette parce que j’étais à la base un peu réticente la dessus. Mais qui ne tente rien n’as rien comme on dit !!

Enfin voilà, on est pas là pour parler de ce qui se passe dans ma tête mais pour vous faire découvrir cette petite pépite !!

C’est donc l’histoire de Connor et de Madeline, alias Maddie. Ils couchent ensemble un soir puis Maddie part sans demander son reste. Cela tombe bien, il est en quelque sorte le roi des coups d’un soir. Oui sauf que voilà, Maddie n’est pas une inconnue puisqu’elle est la sœur d’Austin, le meilleur ami de Connor. Ils ont tous les deux investis 4 règles: jouir de la vie, et jouir tout court; de préférence avec des brunes; on ne touche pas aux sœurs. Surtout pas !!; ne jamais revenir sur les lieux du crime. Bon, c’est sûr, comme ça, on ne comprends pas. Et puis déjà,  » ne jamais revenir sur les lieux du crime  » ?! Merci bien, on est considéré comme de scènes de crimes ?! Mais bon, c’est Austin et Connor, on leur pardonne. De toute manière, ils vont pas tout respecter. Mais quelle règle(s) ?!?! Je ne vais pas tout vous dire non plus, sinon où serait l’intérêt pour vous d’en découvrir l’histoire au fil des pages ?

Mais bon, revenons à nos moutons. Maddie, est étudiante pour devenir infirmière et viens s’installer pour 6 mois chez son frère. Mais ce n’est pas la première fois qu’elle viens à Chicago. Parce que c’est lors de cette fameuse nuit torride qu’ils se sont rencontrés, enfin, re-rencontrés puis qu’ils se connaissaient étant très jeune. La troisième règle, « tu ne coucheras pas avec la sœur de ton pote » est donc passer à la trappe, mais bon, en même temps, ils ne se sont même pas demander leurs prénoms !! Sauf que Connor, en est ressortis tout abasourdis. Il a eut l’orgasme du siècle avec une brunette aux yeux bleus ravageurs.

Du coup, quand Maddie vient s’installer chez eux, Connor en reste sur le cul. Comment ça va se passer ? Comment vont ils faire ? Et surtout, vont ils succombés à la tentation une fois de plus ?

La narration est divisée en deux, le point de vue de Connor et celui de Maddie. J’apprécie ce principe de passer de l’un à l’autre pour avoir une meilleure vue de l’ensemble. A chaque début de chapitre, il y a des petits mots du genre Si elle était un plat ? Des macaronis au fromage, et un bilan de la situation, du genre pronostique vitale et symptômes pour Maddie. Ce principe est lui aussi super parce que ça fait un petit compte rendu de la situation, de ce qu’ils ressentent réellement.

Emily  Blaine a un style d’écriture assez fluide et entraînant. Elle n’utilise pas des mots complexes et arrive à faire rire. Parce que oui, vous allez avoir des moments de rigolade. Mr  Boombastic alias Connor va vous faire rire avec ses actes de chevaleries parfois troublés par un doigt aubergine. Quand vous lirez, vous comprendrais pourquoi.  Prépare toi poupée, ton super-héros arrive! Bon ok, avec son doigt aubergine, mais elle n’est pas obligé de savoir d’où vient ce petit bobo. (Ce n’est pas la phrase exacte parce que je n’ai pas ma tablette, bien que j’avais fait des captures d’écrans avec, mais que j’ai oublié de m’envoyer – -‘ ). Mais bon, le but était de vous donnez un style de phrase qui vous feras passer un bon moment, j’en suis sûr.

Ensuite, je voudrais vous parlez d’un point que beaucoup ont critiqué mais qui moi ne pas déranger, au contraire: le côté sexe de l’histoire. Plusieurs personnes, notamment sur Livraddict, on trouvées qu’il y avait trop de scènes de sexe. Alors honnêtement, il y en aurais pas, je pense que l’histoire aurait était  bien mais le fait est que déjà, ils se retrouvent après avoir couché ensemble dans une voiture, et lui étant un coureur de jupons, je ne vois pas trop comment passer aux côtés ? Et puis, il n’y en as pas tant que ça non plus. Un peu au début, un peu au milieu, un peu à la fin. Certes, c’est parfois un peu décrit, et heureusement dans un sens, parce que si c’est juste pour dire que voilà, ils ont passer à l’acte, ça servirait à rien. On ressent plus de choses avec des actes décrits. Ce n’est pas un livre érotique non plus du genre la sage 50 nuances, Beautiful Bastard et compagnies, c’est soft tout de même. C’est un peu mon « coup de gueule » de la journée.

Ils comparent aussi beaucoup Colocs (et plus) avec Dear you. Ok, c’est la même auteure mais ce n’est pas la même histoire. Je ne les aient pas encore lu, bien qui me regarde depuis ma bibliothèque, et je compte y remédier mais on ne peut pas, pour moi, comparer à l’extrême deux  livres bien qu’ils soient du même auteur(e). On peut dire qu’on as préféré une histoire comparée à une autre, de la façon de raconter… mais il ne faut pas exagérer non plus. Enfin voilà, deuxième « coup de gueule » en un jour, dans un même article; forte la fille !! ^^

Donc pour conclure, ce roman a été un coup de cœur et je vous le recommande vivement si vous voulez une lecture fraîche, sans prise de tête, avec de l’maour et juste ce qu’il faut de sexe. Je lirais (très) bientôt les Dear you et autres petits délices de cette auteure francophone à succès et avec un tallent fou !

Publicités

8 réflexions sur “Colocs (et plus) d’Emily Blaine

  1. Alors ma petite Kandice, chose promise, chose due, je viens te faire mon petit compte-rendu personnel sur ta chronique pour un livre que j’ai adoré, ça tombe merveilleusement bien 🙂
    Commençons par les petits points à retravailler (selon moi hein!). Tout d’abord, il y a quelques petites fautes d’orthographe qui traînent et qui corrigées, pourraient rendre la lecture moins bancale. N’hésite pas à faire relire ton texte avant de le publier car je sais très bien que quand on a la tête dessus en permanence, on ne les voit plus 🙂 Ensuite, ton texte est bien aéré, mais il pourrait être encore plus sympa avec des petites conjonctions pour lier le tout. Je trouve que ta partie « résumé » de l’histoire est peut-être un peu longue :/ Mais il est probable que je pense cela parce que j’ai lu le livre..
    Les points positifs: les petites notes d’humour (que j’adore!), tu arrives à nous emmener dans ta chronique grâce à ça et c’est parfait 🙂 On perçoit relativement bien ton ressenti sur le roman, c’est génial! Tu fais des liens avec d’autres avis/chroniques/romans, ça prouve que tu connais ton sujet et j’aime beaucoup! Tu parles de l’histoire mais pas seulement, tu inclus également la construction du récit, c’est très intéressant!
    Bref, je vais m’arrêter ici, j’espère que ce petit avis aura pu t’aider 🙂 Bien sûre, je suis très loin d’être un maître en la matière, donc ne prends peut-être pas compte de tout ce que je t’ai dit, mais comme je tiens toujours mes promesses, je tenais à le faire 🙂
    J’ai hâte de te retrouver avec de nouvelles chroniques 🙂 A très vite!

    Aimé par 1 personne

    • Et bien tout d’abord merci d’avoir bien voulut me faire un petit compte-rendu. Je sais que l’orthographe, c’est mon point le plus fort et pourtant je relis et met le correcteur mais je vais en faire encore d’avantage. Pour la partie résumé en faite je met celui des éditeurs ou des sites comme Livraddict.
      Pour les notes d’humour, j’essaye d’en mettre pour enlever un peu un côé trop carré et trop strict mais si tu apprécie, ça m’encourage d’avantage !
      Je pense que ça été une chronique où j’ai le plus parler des « à côtés » du livre par la narration et les liens avec d’autres livres.
      En tout cas, merci énormément parce que ça me remotive et me donne envie de faire d’avantage d’effort.
      Je suis remonter à bloc !! 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Harlow Queen dit :

    Tiens, je cherchais quelque de drôle et tu as réussi à me convaincre! Encore un livre dans ma PAL! A force de rester sur WordPress, elle va finir par exploser! 😆

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s