Wonder Woman : Warbringer de Leigh Bardugo

Wonder Woman

Édition: Bayard

Thématique: Fantastique, Jeunesse

Tome : 1 / 2

Parution: 6 septembre 2017

Nombre de pages: 580

Prix: 16,90€

 

 

Résumé:

Un jour, elle sera la plus grande superhéroïne de tous les temps : Wonder Woman. Mais elle n’est encore que Diana, 17 ans, princesse des Amazones. Quand un bateau explose au large de son île, Diana porte secours à la jeune Alia, bravant ainsi l’interdiction faite aux Amazones d’accueillir des humains parmi elles. Et Diana pourrait le payer d’autant plus cher qu’Alia est une Warbringer : descendante d’Hélène de Troie, elle fait souffler partout un vent de discorde. Ensemble, de New York à la Grèce, les deux jeunes filles vont pourtant tenter de contrer la malédiction qui pèse sur Alia.

« – On est en train d’enfreindre la loi, n’est-ce pas ? chuchota cette dernier.

– Mais non ! On contourne des obstacles bureaucratiques, reformula Alia »

Mon avis:

Wonder Woman est une figure emblématique du Girl Power. Étant féministe dans l’âme, ce roman ne pouvait être que prometteur. Malheureusement, je suis un peu passé à côté de l’histoire, et j’ai été déçue. Je m’attendais à des filles pleines de rages et de pouvoirs, une bataille cruelle et pleine d’action. Mais, même s’il y a de l’action, je m’attendais à tellement plus.

L’histoire est celle des Amazones, des filles pleines de courages qui ont mérité la vie éternelle par leur courage au combat. Et puis, Il y a Diana, une fille qui est née et a toujours vécu sur son île. Normalement, pour y vivre, il faut avoir prouvé son courage et sa bravoure. Pour Diana, rien n’est encore fait, tout reste à prouver.

Le jour où débarque Alia, tout son monde bascule. Elle agit contre les règles de l’île et des Amazones pour la sauver, et va aller jusqu’à quitter ce lieu paisible. En route vers un monde qu’elle ne connaît pas, elle va tout faire pour sauver Alia, une Warbringer. Pour sauver Alia, une grande aventure va se faire. Serait-ce l’occasion pour Diana de prouver son courage ?

« – Je sais bien, admit Nim avec une douceur surprenante, mais c’est une fausse solution. Quoi qu’on fasse, on est scruté et critiqué. Ce qui nous laisse deux options: s’écraser, ou répliquer ! »

Leur voyage entre l’île, New York et la Grèce ne va pas être simple. Mais rien n’est simple dans la vie, non ? Au long de leur périple, plusieurs ennemis vont se dresser et il va y avoir de l’action. Et puis, le rebondissement à la fin, je l’ai clairement pas vu venir. Mais concrètement, c’est bien le seul point positif que je trouve à l’histoire. Je m’attendais à tellement plus d’action, de fille avec bien plus courages et battantes. Certes, ce ne sont pas des filles qui se laissent faire, mais ce n’est pas non plus l’image que je me fais du girl power. En gros, il m’a manqué ce plus, et ça à entraîner une déception, malheureusement.

Bien que je n’aie pas accrochée, je trouve que l’histoire reste intéressante. Elle contient de l’humour, de l’action, un bon rebondissement et un peu de mythologie. De quoi satisfaire tout le monde donc. Les personnages sont, pour ma part, pas plus attachants que ça mais je les aie bien aimés. Par contre, pas de book boyfriend pour cette fois-ci ! Mais, si l’histoire vous tente, n’hésitez pas. D’après ce que j’ai attendu, le film est totalement différent du livre, donc vous avez deux histoires pour le prix d’une ! D’ailleurs, j’ai bien envie de voir le film, pour savoir si c’était le roman que je n’ai pas trop aimé ou si c’est juste avec le personnage que je n’accroche pas.

« – Jason ne pourra pas te protéger éternellement. Vivre dans la crainte, ce n’est pas vivre. C’est bien joli de se demander ce qu’on aurait pu accomplir en d’autres circonstances, mais il arrive un moment où il faut se lancer, et essayer. Je trouve que ça demandait beaucoup de courage de faire ce que tu as fait. »

Publicités

11 réflexions sur “Wonder Woman : Warbringer de Leigh Bardugo

  1. Pour avoir vu le film, ça n’a effectivement pas grand chose à voir ! Je ne savais pas qu’il existait un roman sur Wonder Woman, découverte intéressante même si ta chronique ne me donne pas trop envie de me lancer :/ Je crois qu’en comics, ça passerait sûrement mieux.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s