Les Crèvecœur, tome 1: Édith et Romain d’Antonia Medeiros

Les Crèvecœur, tome 1

 

Édition: Silk Thread Publishing

Tome: 1 sur 2

Thématique: Romance, Historique

Parution: 27 février 2018

Prix: 18,99€

 

Résumé:

Ce premier volet de la saga des Crèvecœur commence en 1914, lorsque la belle Édith est mariée bien malgré elle à Romain Crèvecoeur, un cordonnier fétichiste aux habitudes étranges, pour sauver l’affaire familiale. La guerre 14-18 éclate et la jeune femme y voit l’occasion de fuir le désastre de son mariage. Amours secrètes et interdites, obsessions dangereuses et ambitions démesurées, le couple Crèvecoeur donnera néanmoins naissance à un enfant, Germain, qui bouleversera leur existence. Enfant sensible et conscient de sa différence, Germain puisera dans l’amour inconditionnel de sa mère et la folie de son père toute la force de son génie créatif et partira à la conquête des pieds des femmes. Bayeux, Paris, la découverte de la sensualité, la création de sa première collection de chaussures féminines, plus rien n’arrête Germain dans quête de l’élégance féminine. Mais jusqu’où peut-on vraiment fuir les secrets de notre famille ?

SILK THREAD - Les Crèvecoeurs, tome 1 (1)

Mon avis:

Avant tout, je tiens à remercier Livraddict et les éditions Silk Thread Publishing pour l’envoi de ce livre.

J’ai choisi ce roman parce que le résumé m’intriguait. L’histoire sort de mes lectures habituelles et je voulais voir ce que ce roman qui promet beaucoup de féminité pouvait donner. Malheureusement, je n’ai pas été emportée par l’histoire qui m’a davantage perdu qu’autre chose.

Dans ce premier tome, plusieurs voix se mêlent, celles d’Édith, Romain et surtout Germain et Raphaël. De ce fait, on en apprend bien plus sur l’histoire et sur les personnages, mais les différentes voix m’ont plutôt laissé perplexes. J’ai bien aimé le personnage d’Édith mais les trois hommes ne m’ont pas emballé, surtout Romain. Cet homme est vraiment un personnage bizarre et horrible. La violence et la cruauté ne le gênent pas et dès le début, j’ai compris que ça n’allait pas coller. Pour Germain et Raphaël, ce n’est pas tellement le caractère qui m’ai gêné, bien qu’il soit différent, mais encore bien loin de matcher avec moi. Autant j’aime la bizarrerie, autant avec eux, c’était trop, ou bien simplement différent de ce que j’apprécie.

Niveau histoire, Raphaël cherche à en savoir davantage sur son mystérieux père, Édith nous raconte son histoire avec son horrible mari, Romain nous parle de sa fascination pour les chaussures et Germain narre sa propre vie. Quatre points de vue se trace au sein d’une même famille qui n’a pas totalement vécu à la même époque. Et toute cette histoire est couverte par le métier familial, la cordonnerie. Finalement, on a à travers l’histoire familiale, la passion de la chaussure, en grande majorité féminine. Le sujet est donc intéressant mais pas suffisamment attractif pour moi. Je n’ai pas accroché à l’histoire dès les premières pages. Tout est assez bizarre à mon goût et la magie n’a pas opéré. L’histoire est cependant prometteuse et assez complète pour une première intégrale.

Publicités

Une réflexion sur “Les Crèvecœur, tome 1: Édith et Romain d’Antonia Medeiros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s