HUGO ROMAN - Fallen Crest tome 1

Fallen Crest, tome 1 de Tijan

hugo poche - fallen crest tome 1 - couverture

Titre original : Fallen Crest High, book 1

Auteur : Ti Jan

Saga : Fallen Crest

Tome : 1 sur 7

Édition : Hugo Roman – Poche

Collection : New Romance

Thématiques : Romance, Contemporain

Parution : 03 janvier 2019 (poche)

Prix : 8,50€

Résumé:

La vie de Samantha s’effondre le jour où, en rentrant de cours, elle trouve sa mère en train de faire ses cartons. Elle a décidé de quitter son père, leur petite ville, et pire que tout ! Emménager chez James Kade, un mystérieux industriel millionnaire. C’est sont les stars de leur école, Fallen Crest High. Ils sont également indomptables… et terriblement sexy. La vie de Sam risque bien de n’être plus jamais comme avant. Mais peut-être que le changement est une bonne chose, après tout…

HUGO ROMAN - Fallen Crest tome 1

Mon avis:

Merci aux éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce roman.

À la lecture du résumé, je trouvais que l’histoire avait des allures de La princesse de papier d’Erin Watt et comme j’avais beaucoup aimé, je n’ai pas trop hésité  avant de le demander. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que je n’ai pas vu les pages défilées !

Samantha affronte sa rentrée scolaire alors que tout s’effondre autour d’elle : ses parents divorcent et sa mère l’emmène pour vivre chez son nouveau copain, son copain la trompe avec l’une de ses meilleures amies et elle doit désormais vivre avec les frères Kade, les beaux gosses un peu caïds. Déjà que les rentrées scolaires, ce n’est pas ce que l’on préfère mais alors des comme ça, non merci !

« Une garce déloyale, c’est la même chose qu’une autre garce déloyale. »

So, l’histoire de Tijan repose la vie de Samantha qui part un peu en cacahuètes  jusqu’à ce qu’elle ait de nouveaux amis et qu’elle s’entiche d’un des frères Kade. Oui, ça sent la romance mais pas tant que cela. Il y a un peu d’amour, c’est vrai, mais le sujet central est plutôt la tromperie et l’infidélité. Le contraire de l’amour quoi !

De ce fait, le sujet n’est pas non plus des plus joyeux et celui que je préfère lire. Ces 500 pages tournent autour de l’infidélité, que ce soit de la part des ados ou celle des adultes. À peu près personne dans ce roman n’est capable d’être fidèle et je trouve cela assez tordu. Comment les enfants peuvent vivre dans ce méli-mélo de tromperie et de coucherie sans être impacté et devenir « défaillant » ? Les ados font à peu près tous ce que leurs parents font, et ce n’est pas joli joli. Je vous jure, ça couche à gauche et à droite encore pire que des lapins !

« Je devais faire demi-tour. Je le savais. Je ne pouvais pas continuer de fuir ma mère ou ce qu’elle nous avait fait. Mais c’était pour l’instant le seul moyen que j’avais de contenir la tempête qui grondait en moi. »

Cependant, ce n’est pas la tromperie qui est le plus gros défaut dans ce roman. En fait, même si j’ai bien aimé Logan et Mason (sans trop les aimés non plus), je dois dire qu’ils font souvent preuve d’une certaine violence parfois trop poussée. Il y a une scène où les garçons s’en prennent à la mère de Samantha, devant elle soi-dit en passant, et cela semble normal. Autant dans l’écriture que dans la réaction des personnages. C’est clairement poussé le bouchon un peu trop loin. C’est hyper violent, les personnages font comme si tout était normal et Samantha ne réagit absolument pas quand les frères font ça. En fait, elle ne réagit que peu de fois dans tout le roman, elle est assez plate comme personnage. Quand quelque chose lui arrive ou qu’elle ressent quelque chose, elle court pour fuir toute sensation et du coup, il n’y a aucune émotion chez ce personnage, ce qui est dommage.

Hormis ma non-émotion pour Samantha, je dois dire que je n’ai pas accroché avec d’autres personnages en dehors de Becky. C’est la seule qui ne fuit pas ses sentiments et c’est plutôt rare dans le roman. Concernant Mason et Logan j’attends la suite pour me faire un avis plus précis pour eux mais pour le moment, je ne peux pas dire que je les aime ou les déteste. Je n’apprécie juste pas toute cette violence qu’ils ont en eux et qui leur semble normale. Mais quand on rencontre leur mère, je trouve que ça s’explique un peu.

 

À la fin de ma lecture, j’ai dans un mood « j’ai adoré ma lecture » mais en y réfléchissant, je ne sais pas trop ce que j’ai aimé. L’histoire est bien mais sans plus, les personnages pas ultras attachants mais pas nuls non plus et l’écriture pas mal mais sans folie. Je dois même dire qu’à un moment donné, je ne comprenais rien à un chapitre avec les descriptions qui se mélangeaient, mais je pense que ça venait de la traduction. De plus, je trouve que certaines scènes et événements sont trop rapides. La découverte sur la paternité de Samantha, ça passe en quelques pages, par-ci, par-là, comme si ce n’était rien alors qu’un père, ce n’est pas rien quand même. Sinon, j’ai bien envie de lire la suite pour voir comment ça évolue et si je vais finir par apprécier davantage les Kade ou non.

4 réflexions sur “Fallen Crest, tome 1 de Tijan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s