En passant

Book haul – Juillet 2017

Ce mois-ci, j’ai faits quelques achats. Tout d’abord, 3 livres pour le loisir, pour le plaisir et 4 livres pour la FAC. Et, parmi ceux-là, j’en ai déjà lu un et commencé un autre. Et les voici !

2017 - Book haul juillet (copie)

  • Emmett Llewelyn, tome 1: La révélation des enchanteurs d’Angeline Sirba

Emmett sentait les mots venir à lui comme une évidence, comme si son âme lui dictait que le moment était venu alors que sa conscience lui criait de laisser cette fille loin de tout ça. Et son âme prit le dessus, enflammant ses veines, embrassant le destin qui le poussait sans relâche vers Lana Taylor. Pourtant, il est fort recommandé de ne pas fréquenter quelqu’un capable de vous transcender. Surtout lorsqu’il s’agit d’une humaine que vous pourriez briser d’un simple battement de cils. Ou de cœur. Et même si elle parvenait malgré tout à rester en vie, ni Emmett ni Lana ne pouvait imaginer la menace qui lévitait au dessus de leur tête comme une épée de Damoclès, silencieuse, prête à s’abattre sur sa cible.

             –> Chronique juste ICI.

  • Calendar girl, tome 7: Juillet d’Audrey Carlan

Direction Miami, où Mia est engagée pour jouer dans le clip d’un artiste de hip-hop ultra-populaire. Il l’a choisie pour sa beauté incroyable et parce que sa popularité a une valeur inestimable. Anton Santiago, ou plutôt Latin Lov-ah de son nom de scène, a la beauté du diable, un corps de rêve, danse comme un dieu et met toutes les femmes dans son lit. Il est joueur, brute, et Mia ne rêve que de s’allonger dans son lit. Il l’attire énormément et elle pense aussi que tomber dans ses bras lui changera les idées. Elle a été engagée pour jouer les séductrices mais, au bout du compte, c’est elle qui est tombée sous le charme du latin lover

  • Calendar girl, tome 8: Août, d’Audrey Carlan

Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl… Mia a toujours été très douée pour prétendre être quelqu’un qu’elle n’est pas, et cette faculté va bien lui servir pour sa prochaine mission. Cette fois, c’est au Texas que Mia se retrouve, auprès d’un magnat du pétrole, Maxwell Cunningham. Son père est décédé récemment et a laissé une bombe dans son testament. Il a légué 49% de sa fortune à une jeune femme, la sœur de Maxwell, dont il ce dernier n’a jamais entendu parler et qui répond au nom de… Mia Saunders. Il est précisé que Maxwell a un an pour retrouver cette sœur, ou il perdra son empire au profit d’un groupe d’investisseurs peu scrupuleux. Or, il a trouvé Mia… Mia arrive donc dans cette famille de cow-boys, prétendant être quelqu’un qu’elle n’est pas et roulant dans la farine tous les gros bonnets qui tournent autour de la fortune de Maxwell. Elle va s’attacher plus que de raison à cette famille sympathique, qui l’accueille à bras ouverts. Elle aura du mal à repartir… Un mois riche en rebondissement étonnants.

  • Les Contemplations de Victor Hugo

Hugo écrit Les Contemplations en 1856 alors qu’il vit un exil politique (thème qu’il abordera dans Les Châtiments). Il vit aussi depuis plusieurs années un exil intérieur qui hante Les Contemplations. Composées de deux parties distinctes, « Autrefois » et « Aujourd’hui », Les Contemplations est la première œuvre poétique maîtresse d’Hugo, plus de dix mille signes jetés à la face de la mer et du ciel sur l’île de Jersey. Marqué à tout jamais par la mort de sa fille Léopoldine, Hugo annonce dans sa préface qu’on ne peut réconcilier ces deux parties : « un abîme les sépare, le tombeau ». Les plus beaux poèmes d’Hugo sur la force de la nature, la nostalgie de l’enfance et la fatalité de la mort se trouvent dans Les Contemplations. Ils sont indépassables. Dans cette œuvre en vers, Hugo joue d’une variété de rythme et de ton assez incroyable. Classique par moment, romantique, sage parfois, vénérant ses maîtres Gautier, Le Conte de L’Isle ou Banville, romantique déchaîné souvent comme dans « Réponse à un acte d’accusation » – poème que l’on peut considérer comme la profession de foi romantique d’Hugo – partout et tout le temps, Hugo réinvente l’acte de création poétique. Ce que dit « La bouche d’ombre », poème de huit cents vers, nous fait atteindre un degré supérieur dans l’ordre de la vision poétique. Le verbe d’Hugo se transforme en traité cosmogo-théologico-moral. « Dieu dictait, j’écrivais », constate logiquement Hugo à la fin du recueil. Aujourd’hui encore, après que Rimbaud, en lisant Les Contemplations, l’a considéré comme « le premier des voyants », que les surréalistes l’ont intronisé maître, Hugo continue d’impressionner par l’envergure de son génie protéiforme.

  • Bruges-la-Morte, de Rodenbach

Hugues Viane ne se console pas de la disparition de sa femme. Il s’est réfugié à Bruges dont l’eau stagnante des canaux convient à son deuil. Il erre dans le labyrinthe des rues, croise une inconnue dont la silhouette, la démarche, le visage le frappent de stupeur : Ah ! Comme elle ressemblait à la morte ! Bruges-La-Morte associe les thèses du fantastique aux intuitions du symbolisme. Il donne aussi l’exemple, avant Nadja d’André Breton, du premier ouvrage d’auteur illustré de photographies. Cette réédition d’un des chefs-d’oeuvre de la littérature fin de siècle est accompagnée des trente-cinq illustrations de l’édition originale et de nombreuses variantes. Un dossier documentaire éclaire l’accueil que le roman a reçu en France et en Belgique. Il témoigne des réserves qu’a suscitées l’introduction de la photographie dans une oeuvre littéraire.

  • Le portrait de Dorian Gray, d’Oscar Wilde (en lecture)

«Au centre de la pièce, fixé à un chevalet droit, se dressait le portrait en pied d’un jeune homme d’une extraordinaire beauté physique, devant lequel, à peu de distance, se tenait assis le peintre lui-même, Basil Hallward, celui dont, il y a quelques années, la disparition soudaine a, sur le moment, tant ému le public et donné lieu à d’étranges conjectures.»
Or Dorian Gray, jeune dandy séducteur et mondain, a fait ce vœu insensé : garder toujours l’éclat de sa beauté, tandis que le visage peint sur la toile assumerait le fardeau de ses passions et de ses péchés. Et de fait, seul vieillit le portrait où se peint l’âme noire de Dorian qui, bien plus tard, dira au peintre : «Chacun de nous porte en soi le ciel et l’enfer.»

  • Henri d’Ofterdingen, de Novalis

Roman inachevé d’un poète mort à l’âge de vingt-neuf ans, Henri d’Ofterdingen raconte les voyages d’un légendaire ménestrel qui parvient, après la disparition de celle qu’il aime, à dépasser le désespoir grâce à la poésie. Sur fond de Moyen Âge mythique et merveilleux, Novalis décrit les étapes qui conduisent à cet idéalisme dont il a fait sa philosophie. Traité d’éducation poétique et texte phare de la génération romantique, cette oeuvre publiée de façon posthume en 1802 tient autant du conte de fées que du poème célébrant l’harmonie de l’homme avec le monde. De ces pages inspirées par la quête d’un nouvel âge d’or se dégage «une espérance fraîche et baptismale, pleine de matin, et pourtant vieille comme le monde» (Julien Gracq).

 

Et vous, quels ont été vos achats ?

En passant

Book haul – mai 2016

Chaque mois est une découverte et chaque mois à son achat livresque ! C’est facile de se dire « ce mois-ci, je n’achèterai pas de livre », mais plus difficile d’y résister. La preuve !

2017 - Book haul mai (2).JPG

  • 13 reasons why de Jay Asher 

Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu’elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D’abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer…

  • Cocky Bastard de Vi Keeland et Penelope Ward

Chance est frimeur, charmeur, amusant. Aubrey est sérieuse et sort d’une déception amoureuse. Et même si ce n’est pas son type d’homme, il est plutôt irrésistible.
Ils vont se rencontrer au fin fond du Nebraska. Tous deux à un tournant de leur vie, ils se dirigent chacun vers la Californie. Le destin va faire en sorte qu’ils fassent route ensemble. Leur histoire paraît toute tracée mais Chance n’a pas tout dit et la fin du voyage ne correspond pas forcément à ce qu’Aubrey avait prévu.
Le destin leur offrira-t-il une seconde chance ?

  • Calendar girl, tome 5 : mai d’Audrey Carlan

Le mois de mai est chargé en émotion.
Avant de s’envoler pour son nouveau job, Mia passe à Las Vegas où elle rencontre le petit ami de sa soeur lors d’un dîner très officiel chez les parents du jeune homme. Les tourtereaux annoncent leur intention de s’installer ensemble et de se marier. Mia a un peu de mal à digérer la nouvelle.
C’est à Hawaï que nous la retrouvons. Elle est engagée comme mannequin pour une célèbre marque de maillots de bain. Angel D’amico veut prouver qu’on peut être belle même si on ne fait pas une taille 34. Il a créé une nouvelle ligne pour les filles ayant des formes, et Mia est son mannequin vedette.
En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire mannequin, Tai Nikko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer.
Son séjour sur l’île risque de ne pas être de tout repos, d’autant qu’elle attend l’arrivée de sa soeur et de sa meilleure amie qui viennent la rejoindre pour une semaine de vacances.

  • L’homme idéal existe. Il est québécois de Diane Ducret

Bonne nouvelle : l’homme idéal existe ! Il ne parle pas : il jase. Il n’embrasse pas : il frenche. Il ne se déshabille pas : il se criss à poèlle. Vous l’aurez deviné : il est Québécois. Diane Ducret rhabille le mythe du Prince Charmant. L’homme idéal ? Satisfaite ou remboursée !

Résultat de recherche d'images pour "image représentant le mois de mai"

  • Meg Corbyn, tome 1: Lettres Écarlates d’Anne Bishop

Meg Corbyn est une cassandra sangue, une prophétesse du sang, capable de prédire l’avenir lorsqu’elle s’incise la peau. Une malédiction qui lui a valu d’être traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules prêts à la taillader pour s’enrichir. Mais aussi un don qui lui a permis de s’échapper et va la pousser à chercher refuge chez les Autres. Là où les lois humaines ne s’appliquent pas. Même si elle sait, grâce à cette vision, que Simon Wolfgard causera également sa perte. Car si le chef des loups est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, peu de choses la séparent d’une simple proie à ses yeux…

  • La vie commence à 20h10 de Thomas Raphaël

Sophie peine à terminer sa thèse à Bordeaux. Elle croise Joyce Verneuil, productrice de télévision, à qui elle fait lire son premier roman, refusé par plusieurs éditeurs. Joyce lui promet de recommander son manuscrit à un grand éditeur parisien, mais à la condition que Sophie la suive dans la capitale et travaille avec elle. Marc, son compagnon, et sa mère ne sont pas d’accord, mais sont-ils obligés de le savoir ?

  • Cocktail, tome 1 : Wallbanger d’Alice Clayton 

Caroline a un fantastique nouvel appart’ à San Francisco, un KitchenAid, mais pas d’O (et on ne parle d’Oprah là hein). Elle a une belle carrière de designer d’intérieur, un bureau qui donne sur la baie, une recette de pain Zucchini à se damner, et toujours pas d’O. Elle a Clive à ses côté (le chat le cool du monde), de supers amis, un super lit, mais pas d’O.
En plus de cette insulte d’être une sans-O, depuis qu’elle a déménagé elle doit se taper la nuit un voisin hyper bruyant, du genre à faire claquer le lit sur le mur. Chaque soupir, fessée et -était-ce vraiment un miaulement ?- lui rappelle que non seulement elle ne dort plus, mais qu’en plus, vous avez compris, elle n’a toujours pas d’O.
Entre alors en scène Simon Parker (non vraiment Simon entre, je t’en prie). Lorsque les murs tremblants menacent de pratiquement la faire tomber de son lit, Caroline, drapée de sa frustration sexuelle et d’une petite nuisette rose fait face à son voisin tant-entendu-mais-jamais-vu. Leur rencontre nocturne dans le couloir, aura, eh bien, des conséquences diverses. Hmmm… Avec des murs aussi fins, la tension sera palpable…

Résultat de recherche d'images pour "image représentant le mois de juin"

En passant

Book Haul – Février 2017

Ce mois de février, bien qu’il soit court, a été marqué par l’arrivée de pas mal de nouveaux romans mais également, pour la première fois, d’une BD. Grâce à une vente sur Venté Privée par les éditions Hugo & Cie, à la box Dans ma Bulle des éditions Harlequin et enfin de mon stage à l’Espace Culturel, ma PAL a pu, une fois de plus, bien augmenter ! Je vous laisse découvrir tout ces nouveaux arrivés ! Et vous, avez-vous craqué autant que moi ?

Lire la suite

Top 10 des séries de 2016

top-10-de-2016-series

Dans la vie j’ai deux passions: les livres et les séries. Je pourrais ma vie à regarder des séries. Et c’est un peu le problème aussi. Quand je commence à regarder un épisode, j’en regarde un deuxième, puis un troisième et ainsi de suite. Je peux très facilement regarder une saison entière en un ou deux jours.

Le Top 10 que je vous présente ne contient pas que des séries récentes mais celle que j’ai aimé en 2016 (mais aussi avant et encore après), celle que je redécouvre, ou encore celle que je ne pourrais m’empêcher de regarder.

Bien sûr, je regarde plus que ces 10 séries-là mais j’ai dû faire un choix en choisissant celle qui m’a le plus marqué et que je pourrais regarder encore et encore.

 

 

The big bang theory : Leonard et Sheldon pourraient vous dire tout ce que vous voudriez savoir à propos de la physique quantique. Mais ils seraient bien incapables de vous expliquer quoi que ce soit sur la vie « réelle », le quotidien ou les relations humaines… Mais tout va changer avec l’arrivée de la superbe Penny, leur voisine. Ce petit bout de femme, actrice à ses heures et serveuse pour le beurre, va devenir leur professeur de vie ! Cette série je continuerais de la regarder encore et encore, même en connaissant (presque par cœur) les épisodes.  Envers et contre tout ! ❤❤❤

The 100: Après une apocalypse nucléaire causée par l’Homme lors d’une troisième Guerre Mondiale, les 318 survivants recensés se réfugient dans des stations spatiales et parviennent à y vivre et à se reproduire, atteignant le nombre de 4000. Mais 97 ans plus tard, le vaisseau mère, l’Arche, est en piteux état. Une centaine de jeunes délinquants emprisonnés au fil des années pour des crimes ou des trahisons sont choisis comme cobayes par les autorités pour redescendre sur Terre et tester les chances de survie. Dès leur arrivée, ils découvrent un nouveau monde dangereux mais fascinant… Un monde post-apocalyptique, un acteur principal (Bob Morley) franchement pas mal et une histoire qui vaut le coup (adaptation livresque), que demander de plus ?! 

Outlander : Les aventures de Claire, une infirmière de guerre mariée qui se retrouve accidentellement propulsée en pleine campagne écossaise de 1743. Elle se retrouve alors mêlée à des histoires de propriétés et d’espionnage qui la poussent à prendre la fuite et menacent sa vie. Elle est alors forcée d’épouser Jamie, un jeune guerrier écossais passionné qui s’enflamme pour elle et la conduit à être déchirée entre fidélité et désir, étant partagée entre deux hommes dramatiquement opposés et deux vies irréconciliables. Un mot: Écosse. Est-ce qu’il en faut vraiment plus pour se décider ? C’est également une adaptation livresque avec des beaux gosses écossais, une aventure dans l’ancien temps écossais avec une leçon d’histoire sans avoir l’impression d’apprendre, une histoire d’amour improbable et des avis plus que positif pour les livres et la série. N’hésitez plus et craquez pour Jamie ! ❤❤

The Vampire Daries: Quatre mois après le tragique accident de voiture qui a tué leurs parents, Elena Gilbert, 17 ans, et son frère Jeremy, 15 ans, essaient encore de s’adapter à cette nouvelle réalité. Belle et populaire, l’adolescente poursuit ses études au Mystic Falls High en s’efforçant de masquer son chagrin. Elena est immédiatement fascinée par Stefan et Damon Salvatore, deux frères que tout oppose. Elle ne tarde pas à découvrir qu’ils sont en fait des vampires… La série ne date pas d’hier  mais j’avais envie de la revoir. J’en suis à la saison 5 de cette série, elle aussi adapter de roman. Autant la première fois j’avais adoré Elena, autant là je regarde surtout pour le beau Damon et aussi (mais moins) pour Stephan. J’aime bien l’histoire et leurs aventures et j’espère ne pas être déçue par le reste de la série. 

Médicis: L’épopée de la famille Médicis entre le 14ème et le 15ème siècle… On parlait tout juste des Médicis en cours et ça m’a rappelé qu’une série leur était dédiée. Je n’ai donc pas tardé à regarder et à aimer cette magnifique mise en scène et la perspective de pouvoir admirer, encore une fois, le beau Richard Madden (Game of thrones). En savoir plus sur une grande famille italienne, sur l’Italie de l’époque ça n’a pas de prix ! ❤❤

Game of thrones : Il y a très longtemps, à une époque oubliée, une force a détruit l’équilibre des saisons. Dans un pays où l’été peut durer plusieurs années et l’hiver toute une vie, des forces sinistres et surnaturelles se pressent aux portes du Royaume des Sept Couronnes. La confrérie de la Garde de Nuit, protégeant le Royaume de toute créature pouvant provenir d’au-delà du Mur protecteur, n’a plus les ressources nécessaires pour assurer la sécurité de tous. Après un été de dix années, un hiver rigoureux s’abat sur le Royaume avec la promesse d’un avenir des plus sombres. Pendant ce temps, complots et rivalités se jouent sur le continent pour s’emparer du Trône de Fer, le symbole du pouvoir absolu. J’ai commencé à regarder GOT parce que je venais de finir Reign et que j’ai besoin de série pour vivre ! J’étais au début septique, j’avais déjà essayé de regarder mais le tout début du premier épisode m’avait arrêté net. J’ai retenté et adoré. Alors oui il y a des violences, ce n’est parfois pas joli à voir, oui il y a aussi du sexe et des acteurs nus mais l’histoire en elle-même est très intéressante. J’ai bien sûr flashé sur Jon Snow (Kit Harington) et sur Daenerys Targaryen (Emilia Clarke), deux personnages forts et qui en imposent. La vie ne leur a rien écarté et ils sont forts. Daenerys est une femme forte qui inspire beaucoup ! Ne vous arrêtez pas à des préjugés et au début de la série, essayer d’aller plus loin, qui sait, ce sera peut-être une bonne découverte pour vous aussi ! Et puis c’est un regroupement d’acteurs franchement beaux. ❤❤

Teen Wolf : Scott McCall est un adolescent tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Il n’est pas le plus populaire de son lycée, il n’en est pas la risée non plus… Un soir, son meilleur ami Stiles le convainc de suivre en cachette les recherches de la police pour retrouver un corps dans les bois alentours. Au cours de cette expédition, il se retrouve nez à nez avec une bête étrange et particulièrement féroce. Il échappe de peu à cette attaque et, chanceux, avec une seule blessure: une vilaine morsure. Le lendemain, Scott se sent bizarre. Sans qu’il ne le sache encore, sa vie vient de changer. Il est devenu un loup-garou… Est-ce vraiment nécessaire de dire pourquoi J’ADOOOOOOOOORE cette série ? C’est un regroupement de beaux gosses, et de belles gosses aussi. L’histoire en vaut le coup. Les acteurs en valent le coup. C’est un indispensable ! J’ai adoré voir la transformation des acteurs de la saison 1 à la saison 6. Tyler Posey et Dylan O’Brien ont incroyablement changé et sont rentré dans mon cœur, comme les autres acteurs de la série, sans que je puisse faire quelque chose (dire que je le voulais pas serait un mensonge). Vous avez une chose à faire: vous installer et regarder la série, rien de plus et rien de moins. ❤❤❤❤

Murder: Annalise Keating possède toutes les qualités requises chez un professeur de droit pénal. Brillante, passionnée, créative et charismatique, elle symbolise également tout ce à quoi on ne s’attend pas : sexy, imprévisible et dangereuse. Que ce soit lors d’un procès ou dans une salle de classe, Annalise est impitoyable. Avocate de la défense, elle représente les criminels, des plus violents jusqu’à ceux suspectés de simple fraude. Son objectif est de faire presque tout ce qui lui est possible pour gagner leur liberté. De plus, chaque année, Annalise sélectionne un groupe d’élèves, qui se révèlent être les plus intelligents et les plus prometteurs, à venir travailler dans son cabinet. Car apprendre auprès d’Annalise est l’occasion d’une vie, celle qui peut tout changer pour ces étudiants, et cela pour toujours. C’est exactement ce qui se produit lorsqu’ils se retrouvent impliqués dans un assassinat qui fera vibrer toute l’université… Dans Murder, il y a toujours de l’action, des meurtres et des mystères. Si l’effet de flash-black sans cesse me gêne toujours au début, je me suis accroché et je suis resté. On cherche toujours à savoir ce qui va arriver. On fait des hypothèses qui sont au final, pas les bonnes, et ça c’est génial. On est toujours surpris. 

Quantico: De jeunes recrues du FBI se battent de toutes leurs forces sur le camp d’entraînement de Quantico en Virginie, entre tests d’endurance physique, cours de tir, et maîtrise de l’art de l’enquête et de l’interrogatoire. Ils ont 50% de chances d’échouer et la compétition fait rage. 9 mois plus tard, l’un d’entre eux est suspecté d’avoir commis la plus grosse attaque terroriste sur le sol américain depuis le 11 Septembre 2001… L’actrice, Priyanka Chopra, est une ancienne Miss Monde (en 2000) et est indienne. Autant vous dire qu’elle est magnifique et qu’elle est accompagnée de gens magnifiques également. C’est un peu comme Murder, on n’est jamais sûr de rien, il y a toujours de l’action et on aperçoit une nouvelle version du FBI, une version un peu moins belle parfois. 

Reign : 1557. Après avoir passé plusieurs années dans un couvent sur le Mont St Michel, Marie Stuart, 15 ans, Reine d’Ecosse depuis la mort de son père alors qu’elle n’avait que six jours, fait son entrée à la Cour de France où son futur mari, le Prince François, l’attend. Accompagnée de ses meilleures amies, Kenna, Greer, Aillie et Lola, qui sont aussi ses sujets, elle est bien décidée à embrasser sa destinée. Cependant, elle découvre que sa vie est constamment en danger : on essaie d’abord de l’empoisonner, puis de la violer. Des forces obscures et mystérieuses semblent même l’entourer… Des princesses, ou plutôt des reines, et rois, la cour de France, une reine d’Écosse, de l’amour, de l’aventure.. Que demander de plus ? La série est géniale, les acteurs sont super, et les costumes fabuleux. Vous pouvez pas vous imaginez à quel point j’adore leurs robes, elles sont superbes ! Marie Stuart (Adelaide Kane) est parfaite, elle joue bien, elle est belle et incarne parfaitement le rôle d’une reine. C’est une femme forte qui essaye de faire les choses le plus juste possibles et assument toujours ses choix. Rien n’est facile pour elle mais elle reste forte malgré tout, et ce n’est pourtant pas toujours facile. ❤❤❤ ❤

Et vous, quelles sont vos séries préférées en 2016 ?

Top 10 livresque de l’année 2016

top-10-de-2016

Parmi les livre lus en cette année 2016, il y en a plusieurs qui ont une place particulière dans mon cœur et que j’ai tout particulièrement appréciées. Pour certains, vous pourrez retrouver les chroniques sur le blog, pour d’autres je vous mets les liens vers les résumés. Rendez-vous en dessous des photos pour retrouver les liens.

 

 

Et vous, quel a été votre Top 10 de 2016 ? 

En passant

Book Haul – Juillet 2016

Ce mois-ci j’ai fait quelques acquisitions mais sans excès. La première partie est des livres achetés au Secours Populaire, encore une fois, et la seconde est des achats que j’ai fais sur France Loisirs. J’ai longtemps hésité avant de me lancer avec eux et puis quand j’ai veux les opérations qu’il y avait à ce moment là, je me suis décidée. Je ne pense pas acheté beaucoup de livre chez eux mais au moins finir d’acquérir la saga La sélection et peut être bien d’autres. Mais bon, assez de blabla, passons aux livres !

Et comme d’habitude, cliquer sur le nom du ou des livre(s) en dessous des photos pour avoir les résumés.

book haul - Juillet 2016.jpg

 

book haul juillet 2016

 

book haul - Juillet 2016 (3)

En passant

(Énorme) Book Haul – Juin 2016

Ces derniers moi j’avais fait quelque achats par-ci par-là mais rien de gigantesque. Ce mois-ci j’ai acquis pas mois de 38 livres. Bon, le côté « positif » de la chose c’est que je n’ai fais qu’un seul achat neuf et que ma sœur m’a donné un livre neuf, tous les autres sont des livres d’occasions. Donc certes ce n’est pas la fin du mois, mais je pense que là, c’est déjà pas mal et largement suffisant pour les mois à venir même. Donc passons dès à présent à mes acquisitions.

Pour avoir les résumés, il vous suffit d’aller sous chaque photos et de cliquer sur le roman qui vous intéresse, la page du résumé s’ouvrira.


Les éditions Milady et les éditions Harlequin on fait des opérations  » 2 livres achetés, un gratuit ». Donc déjà, ça commencer mal.

IMG_0569


Je suis actuellement en stage au Secours Populaire et en passant un après-midi au secteur livres, je ne pouvais pas repartir sans en emmener au passage. Surtout que j’avais déjà fait du repérage…

IMG_0574

Les bénévoles m’avaient donnée L’écume des jours de Boris Vian mais en rentrant chez moi je me suis rendue compte que je l’avais déjà ( –‘ ), du coup je leur est redonner, surtout que mon édition est bien plus récente.


Et enfin, la plus grosse des parties. Est passé par là, un marché aux livres, un tour à Easy cash, Cultura, et celui qui ma sœur m’a offert. Pour les sagas, je met seulement le lien vers le résumé du premier tome. Il y a également 3 petits livres en plus qui ne sont pas sur la photo.

IMG_0634

En passant

Book haul – Février et Mars 2016

Au mois de février je n’ai pas acheté de livre mais j’ai pu en avoir deux grâce à NetGalley, ce sont les suivants:

Couverture Bahut, barmaid et complications    Couverture Partition amoureuse

Le mois de mars a été un mois riche en acquisition avec le Salon du Livre de Paris, alias Livre Paris.

Les livres que j’ai achetés lors du salon sont:

IMG_0239 Et il y a un livre que je n’ai pas pu acheter, Immaculée, du coup, je me suis rattrapé et j’en ai profité pour acheter deux livres tant qu’à faire, les voici :

IMG_0281.JPG 

Et un livre grâce à NetGalley:

 

 

 

Pour voir les résumés, il vous suffit de cliquer sur les noms des livres suivants: