Ne m’oublie pas d’Emmanuelle Aublanc

Tout d'abord, il est important, voire primordial (non je déconne, c'est juste une info au passage 😉 ) de savoir que j'ai acheté ce petit bijou au Salon du livre de Vierzon. Ce fut mon tout premier salon et je suis plus que ravi de cet achat ! Passons à l'histoire à présent. Alors avant tout, il faut savoir qu'on a les deux points de vue dans le même chapitre. Alors oui, dit comme ça, cela paraît brouillon et difficile de suivre, je le pensais également mais pas du tout, au contraire. On suit très facilement et c'est vraiment important de voir les deux côtés.

Publicités