Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi ✨

Il est grand temps de rallumer les étoiles

Auteure: Virginie Grimaldi

Édition: Fayard

Thématique: Contemporain

Parution: 2 mai 2018

Prix: 18,50€

Résumé:

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée. À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour. Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire. Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

IMG_2275 (2)

Mon avis:

Je tiens tout d’abord à remercier les Éditions Fayard et NetGalley pour leur confiance et l’envoi de cet ebook.

Sur Instagram, j’ai beaucoup vu ce roman tourné et les gens en parlaient vraiment en bien. Alors forcément, je me suis lancée. Surtout que la magnifique couverture et ce titre étoilé m’ont davantage encouragé.

« – Il dit: « Il est grand temps de rallumer les étoiles », mais elles sont déjà allumées. Faut qu’il change d’ophtalmo ! »

L’histoire porte sur une petite famille, entre Lily, Chloé et Anna. Elles vivent ensemble mais comme dans chaque famille, chacune à ses occupations et ses préoccupations et finalement, elles finissent plus par cohabiter que véritablement vivre ensemble. Alors un beau jour, Anna décide d’emmener ses filles voir le monde et découvrir les aurores boréales. Le rêve ! 😍

Au cours des pages, on découvre le point de vue de chacune : Anna qui trace le récit, Chloé avec son blog et enfin Lily et son journal intime, Marcel. C’est à travers ces divers points de vue que l’on découvre les sentiments de chacune, leurs peurs et leurs espoirs. Cette pluralité permet d’avoir un horizon encore plus large sur l’histoire et sur cette famille. Grâce à cela, on en découvre plus sur chacun et sur leur relation les uns avec les autres avec différents points de vue, ce qui est vraiment magnifique. Le point de vue d’un seul personnage aurait, ici, eu un effet un peu négatif puisqu’on a besoin de cette pluralité pour tout comprendre.

« -Vous voyez, les filles, ce road trip était une métaphore de la vie. »

Au niveau des personnages, je dois dire que je les ai tous bien aimé, sauf Matthias (le père). Les filles sont toutes attachantes, même la mémé. Toutes les 4, elles forment une famille plein d’humour et de rêves, tout en restant une famille assez normale, ce qui permet à tout à chacun de s’identifier. Et puis, Lily et ses mélanges d’expressions, c’est juste tordant. En somme, j’ai beaucoup apprécié les filles. Chacune a son caractère et sa vie, mais ensemble, dans un petit camping-car, elles vont se retrouver et reformer leur belle famille.

Entre révélations, sentiments et rêves on découvre l’aventure d’une famille ordinaire lors d’une aventure extraordinaire. Ce roman est beau, poétique à sa façon et nous donne envie de découvrir tous ces pays, de voir les aurores boréales et les grandes baleines. Grâce à Lily, Chloé et Anna, j’ai pu faire un petit tour livresque dans les pays du Nord et me rendre compte que c’est parfois compliqué de s’accepter soi-même.

« C’était bizarre, on était comme en état de choc. Maman n’a pas démarré tout de suite. Même Lily se taisait. Mais ce silence-là, il était différent. Il nous réunissait. On venait de se faire mettre KO par la beauté du monde. »

En plus de la beauté de ce roman et des messages, il y a deux importants points positifs. Tout d’abord, le message d’acception. Chloé est mal dans sa peau et à l’impression de devoir se donner pour avoir un petit peu d’amour. Mais c’est clairement avec ce voyage dans le Nord que Chloé prend conscience d’elle-même et s’accepte, ce qui est très important. Ensuite, l’auteure aborde le sujet de l’autisme. Encore une fois, ce sujet est très important et assez peu aborder je trouve. Ici, Virginie Grimaldi a su montrer la maladie avec ses effets négatifs et positifs, sans en faire une « créature » (et j’insiste beaucoup sur les guillemets). Tout est très bien traité et je trouve qu’il ressort de ce roman de très beaux messages.

Pour conclure, je vous recommande ce roman. En plus d’être beau, drôle et plein de petites révélations, l’écriture de l’auteure est fluide et entraînante. C’est une lecture qui reste tout de même légère même si certains sujets sont parfois assez sombres.

Publicités

2 réflexions sur “Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi ✨

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s