Cette fille, c’était mon frère de Julie Anne Peters

Édition: Milan

Thématique: Jeunesse

Parution: 13 avril 2016

Nombre de pages: 380

Prix: 13,90€

 

 

Résumé:

« En me retournant, j’ai marmonné :
– T’es vraiment pas normale.
Ses cheveux ont balayé mon oreiller.
– Je sais, a-t-elle murmuré à mon oreille.
Mais toi, Regan, tu m’aimes, pas vrai ?
Ses lèvres ont effleuré ma joue. Je l’ai repoussée d’une tape. Quand je l’ai entendue s’éloigner d’un pas lourd vers mon bureau – où son coffret à maquillage s’étalait dans toute sa splendeur -, un soupir de résignation s’est échappé de mes lèvres. Ouais, je l’aimais. Je ne pouvais pas m’en empêcher.
Cette fille, c’était mon frère. »
Liam, le frère de Regan, ne supporte pas ce qu’il est. Ce qu’il est en apparence. Car tout comme la lune, sa véritable nature ne se révèle que la nuit, en cachette. Depuis des années, Liam  » emprunte  » les habits et le maquillage de Regan. Dans le secret de leurs chambres, Liam devient Luna. Le garçon devient fille. Un secret inavouable, chaque jour plus invivable. Pour la sœur, pour le frère, et pour Luna elle-même…

Mon avis:

Je ne sais même pas par quoi commencer. J’ai envie de dire tellement de chose, et ce livre m’a tellement bouleversé. J’ai pas mal pleuré, surtout une fois passé les 200 pages, mais aussi un peu avant.

Commençons par l’histoire en elle-même. Le titre donne déjà la trame, l’histoire va porter sur le frère de Regan, un garçon, ou plutôt une fille enfermée dans un corps de garçon. Liam sait depuis toujours qui il est au fond de lui, une fille. Mais être qui il est, c’est difficile, en tout cas pour les autres. Regan est la seule à connaître sa sœur, Luna qui ne se dévoile que lorsque la lune pointe le bout de son nez. Et puis, un beau jour, Luna décide de s’accomplir, de se montrer comme elle est véritablement au grand jour. Bien sûr, tout ne ce fait pas d’un seul coup, il faut du temps, et beaucoup, beaucoup de courage.

Dans ce roman, on suit en particulier Regan puisque c’est elle qui raconte l’histoire. Mais on suit aussi de très près Liam-Luna puisque les deux frères et sœurs, ou plutôt sœurs, sont indissociables. On suit donc l’évolution de Luna dans son véritable soi intérieur mais aussi l’évolution de Regan dans l’acceptation complète de sa sœur. Parce que même si elle l’accepte, elle n’y arrive pas totalement. Bien sûr, c’est facile de dire qu’on accepte ce changement, mais le faire pour de vrai, c’est beaucoup plus difficile.

Dans ce roman on parle bien évidemment des personnes transgenres ou transsexuelles mais pas uniquement. À un passage, quand on revient dans les souvenirs de Regan, on aborde un nouveau sujet grave et important, celui de la violence familiale. Dans ce souvenir, c’est de violence physique dont on parle mais, de mon point de vue, toute l’histoire repose sur une violence morale puisque Luna ne peut pas se montrer comme elle est aux yeux de tous. Et ce genre de phénomène ne devrait pas exister. Aucune personne et encore moins des enfants ne devrait se sentir aussi enfermer en eux-mêmes.

En commençant ce roman, un article m’est revenu en tête. Alors ce n’était pas un grand article hein, il venait de Voici mais le sujet m’avait totalement interpellée. Dans celui-ci, on voyait des stars avec leurs enfants, en particulier des garçons qui s’habillaient en princesse, en fées… Et dans l’article des personnes disaient qu’elles ne trouvaient pas cela normal, que les acteurs ridiculisaient leurs enfants, etc. Et, les propos utilisaient m’ont totalement choqué. Je ne comprends pas qu’on s’en prenne à d’autres personnes, et en particulier à des enfants parce qu’on ne les trouve pas dans la norme. D’ailleurs, qu’est-ce que la norme ? Ressemblé à ce que les autres attendent sans être soi-même ? C’est totalement absurde. Et, les propos de cet article, on les retrouve dans le roman, à travers les personnes qui ne comprennent pas, qui ne cherche pas à comprendre tout court.

Ce roman est vraiment une pépite qui dit être lue par le plus grand nombre. Il fait réfléchir sur l’acceptation des autres et sur l’acceptation de soi-même. On ne peut pas savoir comment on réagirait face à telle ou telle situation mais le plus important est d’essayer de comprendre, plutôt que de rejeter ce qu’on ne comprend pas.

La fin est pleine d’espoir et j’aurais voulu en savoir en plus. J’aimerais savoir si Chris et Regan ont un avenir ensemble, ce que Luna va devenir, même si l’auteure en dit beaucoup. Mais j’aimerai savoir comment elle va vivre toute sa nouvelle vie et comment son père va réagir en apprenant tout cela. J’ai plein de questions sans réponses mais la fin me va complètement ! L’auteure a manié avec succès ce sujet difficile, et en a fait une histoire pleine d’espoir, d’acceptation et d’amour.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s