HUGO ROMAN - Les MacCoy, tome 2 : L'Ours et le Taureau - Alexiane Thill - La page en folie

Les MacCoy, tome 2 : L’Ours et le Taureau d’Alexiane Thill

HUGO ROMAN - Les MacCoy, tome 2 : l'Ours et le Taureau - Couverture - La page en folie

Auteure : Alexiane Thill

Éditeur : Hugo Roman

Collection : New Romance – Poche

Tome : 2

Thématique : Romance

Parution : 4 juillet 2019

Prix : 8

Résumé : 

Phèdre rejoint le château de Dunvegan après avoir découvert le secret de Caleb. Elle espère pouvoir y prendre possession de l’héritage de son père et faire ses premiers pas à la tête du clan MacLeod. Mais Henry Campbell, à l’affût de la moindre opportunité pour la faire chuter, entend se servir de Caleb pour ses noirs desseins.

HUGO ROMAN - Les MacCoy, tome 2 : L'Ours et le Taureau - Alexiane Thill - La page en folie

Mon avis :

Merci aux éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce roman.

Après mon excellente lecture de L’Ogre et le Chardon, j’avais hâte de découvrir L’Ours et le Taureau, en particulier à cause de la fin du premier tome. Cette révélation était assez incroyable et je voulais absolument savoir la suite.

« Il bat en retraire, déçu. Pourtant, il a fait mouche. Tout mon être vibre d’une douleur hurlante, prête à faire jaillir de ma gorge un cri de rage et de chagrin.
Un cri qui ne prononcerait qu’un seul nom.
Phèdre.« 

Suite à cette incroyable révélation finale, Phèdre part vivre dans son château de Dunvegan avec son clan. Mais là-bas, la vie est compliquée. Son clan ne lui fait pas vraiment confiance à cause de la fuite de son père et Phèdre a beaucoup de mal à s’adapter et s’imposer. Et puis, les intrigues entre clans continuent, les bouleversements arrivent et les complications s’enchaînent. Autant dire qu’il s’en passe des choses, on ne s’ennuie pas !

Entre Phèdre et Caleb, les choses sont bien compliquées, comme vous pouvez vous en douter. Mais c’est dans les plus grandes péripéties que l’on voit si l’amour dur et est sincère. Et le couple PhèdreCaleb en connaît un rayon sur les épreuves.

« – Mais si tu as besoin ça, si tu as besoin que je sois ton coupable idéal, d’accord. Je serai ton monstre. Si ça peut t’aider à aller mieux, à te reconstruire, à te rendre plus forte, je serai l’Ogre, et tu resteras mon Chardon. Mon inaccessible. Est-ce qu’on a terminé, maintenant ? »

Dans ce second tome, l’amour est un peu moins présent (et le sexe aussi même s’il y en a déjà pas beaucoup dans le premier tome). Si l’action était déjà bien présente, là c’est puissance dix. C’est encore plus d’action, de bagarre, de rage et de sang et ça m’a encore plus réjouie ! Moi qui voulait de la bonne bagarre sanglante comme à l’époque des clans (oui, j’ai toujours Outlander en tête), là, j’étais servie. La plus grosse scène (en tout cas celle qui m’a le plus marquée) était vraiment incroyable et représente bien les clans mais aussi l’évolution des personnages.

Phèdre en particulier a beaucoup évolué dans ce tome. Les épreuves qu’elle a vécues, devenir chef de clan et tout ce qui se passe dans ce tome fait qu’elle est devenue une femme forte, courageuse, ambitieuse et une dirigeante géniale. Elle n’est plus la Phèdre peureuse et fragile du début, elle est désormais une combattante et là, je l’apprécie à 200%. Non pas que je ne l’aimais pas avant mais j’aime beaucoup mieux celle qu’elle est devenue.

Concernant Caleb, il est toujours égal à lui-même et je l’aime toujours bien. Il n’était peut-être pas assez combattant pour reconquérir Phèdre à mon goût mais c’est en partie grâce à lui qu’elle est devenue la femme et la chef qu’elle est. Après, concernant les autres personnages, j’ai envie de dire méfiez-vous de l’eau qui dort, les apparences sont trompeuses… *dit-elle, avec un sourire machiavélique en coin*

« – Des choix que son cœur a motivés ? supposé-je.
– La passion rend les hommes déraisonnables.
– Quand elle ne les rend pas meilleurs. »

Ce second tome est explosif et il confirme mon amour pour la saga. J’ai désormais suuuuuuper hâte de lire la suite mais aux dernières nouvelles, il était en cours d’écriture donc ce ne sera pas pour tout de suite. L’attente va donc être assez longue mais comme à chaque fois l’histoire est de mieux en mieux, je m’attends à une suite géniale.


« – Non Je n’y ai pas pensé, à l’époque. J’étais jeune. Je suis toujours jeune, d’ailleurs. Je commettrai des imprudences, ferai des erreurs.
– Je serai là.
– Tu n’es pas parfait non plus.
– Nous serons imparfaits à deux, et cela nous rendra meilleurs. »


« Je tiendrai toujours bon, papa. Avec courage.

I’ll Be Brave and, always, I’ll Hold Fast« 

3 réflexions sur “Les MacCoy, tome 2 : L’Ours et le Taureau d’Alexiane Thill

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s