HUGO ROMAN - Stand out, tome 2 : Diego - Jane Devreaux - La page en folie

Stand out, tome 2 : Diego de Jane Devreaux

HUGO ROMAN - Stand out, tome 2 Diego - Couverture - La page en folie

Auteure : Jane Devreaux

Éditeur : Hugo Roman

Collection : New romance – Poche

Tome : 2 sur 3

Thématique : Romance

Parution : 12 septembre 2019

Prix : 7

Résumé : 

Mélanie a bien failli se marier avec Josh avant que celui-ci ne découvre que Sandre attendait leur bébé. Comment en est-elle arrivée là, alors que son coeur bat depuis des années pour Diego, un beau mexicain entré par effraction dans sa vie ?
Alors que Mélanie commence à flirter avec Luke, un bruit se fait entendre dans la maison. Luke s’enfuit et Mélanie décide d’affronter cet importun. C’est Diego, un jeune mexicain qui survit de petits larcins et du commerce de son corps, entré par effraction et faim dans la cuisine. Au premier coup d’oeil elle tombe sous le charme… Et c’est réciproque. Ele va réussir à le faire accepter par sa famille, sans se douter qu’elle le précipite dans la gueule du loup… sa mère
Car, ce que Mélanie ne sait pas, c’est que sa mère harcèle tous ceux qui pourraient devenir ses amis, et ce aussi bien psychologiquement que sexuellement, ce que subit Diego.
Il faudra toute la force de caractère, et peut être la roublerie, de Diego et l’amitié des deux seuls lycéens qui continuent de parler à la jeune fille malgré les exactions de sa mère, pour mettre fin à l’engrenage sordide dans lequel se battent les deux héros.

HUGO ROMAN - Stand out, tome 2 : Diego - Jane Devreaux - La page en folie

Mon avis :

Merci aux éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce roman.

À la dérive a été une déception, le premier tome de Stand out une bonne lecture mais sans étincelles. Malgré tout, j’étais curieuse de découvrir ce tome-ci mais ce n’est, encore une fois, pas une fabuleuse lecture.

« Si je dois passer mes journées à la rassurer sur mes sentiments, je le ferai avec plaisir. Je lui donnerai tout et plus encore, je ne veux plus qu’elle ait à douter de moi. »

Dans Boby, on découvre un peu Diego qui, comme Mila, est/a été un sans-papiers. Dans son adolescence, Diego rencontre Mélanie qui ne vit pas une vie très heureuse. Quand elle rencontre Diego, elle fait tout pour l’aider et c’est en grande partie grâce à elle qu’il obtient des papiers et un travail. Dans un sens, c’est grâce à Mélanie que Diego est l’homme qu’il est. Cependant, Diego est persuadé de ne pas mériter Mélanie. Alors, quand elle décide de se marier, Diego ne peut plus rester dans l’ombre et décide de la reconquérir.

Entre les moments du passé raconté par Mélanie et le présent présenté par Diego, on en apprend beaucoup plus sur eux au fil des pages et sur ce qui les lies. Depuis que Diego est rentré dans la vie de Mélanie, ils ne se sont pas lâchés mais des secrets pèsent et ne facilitent pas leur histoire.

« Je ne pense qu’à une chose, je dois la voir tout à l’heure, j’en ai besoin. Elle est ma drogue et tant qu’elle voudra de moi, je continuerai à me torturer de sa présence. Elle seule saura effacer ce sentiment oppressant qui me broie les entrailles, elle seule a ce pouvoir. »

Comme je l’ai dits au début, je n’ai pas trop aimé cette lecture. J’ai apprécié les moments du passé qui, pour moi, était la meilleure partie du roman. J’étais prise dedans, j’ai bien aimé cette Mélanie-là et voir le début de leur relation. Mais, les moments du présent m’ont moins plu et j’ai moins aimé les personnages du présent. Par contre, il y a un élément qui tout le long m’a énervé, c’est les « ma Mélanie« . Alors ça, c’était trop. Elle n’appartient à personne et qu’elle soit présentée comme ça par deux personnages à plusieurs reprises, ça ne m’a pas du tout plu.

Concernant les personnages, je les ai aimés dans le passé, mais pas trop dans le présent où ils m’ont un peu exaspérés. Pour Josh et Sandre, j’ai trouvé qu’ils étaient exploités d’une drôle de manière qui ne m’a pas plu du tout. J’ai vu qu’il y avait une saga annexe centrée uniquement sur eux et j’avais très envie de la découvrir mais ce tome-ci m’a plus refroidi qu’autre chose. Enfin, en ce qui concerne les personnages secondaires, je les ai trouvés mal et pas assez exploité alors qu’ils sont plutôt intéressants. En revanche, la révélation sur la mère de Mélanie est plutôt incroyable. C’est très malsains, mais horriblement réel et parfois même trop présent.

En bref, j’ai trouvé plus de négatifs que de positif dans ce tome-ci. Ce n’est pas que je n’ai pas aimé, mais je suis globalement plutôt déçue. Cela fait trois romans que je lis de cette autrice et je pense qu’elle n’est malheureusement pas faite pour moi. Je ne pense d’ailleurs pas lire le dernier tome qui ne me tente pas et qui, je sens, sera aussi une déception.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s